20 avril 2017

Voeux de Pâques entre grecs-orthodoxes et franciscains dans la Ville Sainte

A Jérusalem, les chefs des Eglises orientales et occidentales se sont rencontrés pour les traditionnels "voeux de Pâques".

Actualité et évènements

Loading the player...
Embed Code  

Pour demander une vidéo de qualité supérieure
Copy the code below and paste it into your blog or website.
<iframe width="640" height="360" src="https://www.cmc-terrasanta.org/embed/voeux-de-paques-entre-grecs-orthodoxes-et-franciscains-dans-la-ville-sainte-12853"></iframe>
Pour demander une vidéo de qualité supérieure
Veuillez envoyer un email à :
info@cmc-terrasanta.org

Objet: Demande de vidéo de qualité supérieure

Message :
Archives personnelles / promotion du CMC / TV Broadcasting

http://www.cmc-terrasanta.com/fr/video/voeux-de-paques-entre-grecs-orthodoxes-et-franciscains-dans-la-ville-sainte-12853.html

Aucune partie de cette vidéo ne peut être éditée ou diffusée sans un accord conclu au préalable avec le Christian Media Center convenant des termes et conditions de l'édition et de la diffusion.
Après avoir célébré la Résurrection du Seigneur le même jour, catholiques et orthodoxes se sont retrouvés ensemble pour les traditionnels “voeux de Pâques” dans la Ville Sainte. Une des rencontres s’est tenue au patriarcat grec-orthodoxe.

S.B. TEOPHILE III
Patriarche grec-orthodoxe de Jérusalem
“Pâques est un jour très spécial surtout parce que, cette année, il a eu lieu le même jour pour les Eglises orientales et occidentales. Et ella a été encore plus joyeuses, car tous les chrétiens ont uni leurs voix... C’est quelque chose d’important, surtout en ce moment où le monde, et le Moyen-Orient en particulier, est en train de traverser une période difficile.”


Mons. PIERBATTISTA PIZZABALLA, ofm
Administrateur apostolique du Patriarcat latin de Jérusalem
“Malgré cette ombre de mort que nous avons vu en Egypte, à Tanta et Alexandrie, et dans d’autres parties du monde, nous vivons ici une espérance joyeuse. Il est toujours beau de se réunir, toutes les Eglises ensemble et de partager nos expériences. Je souhaite que les journées comme celles-ci n’arrivent pas seulement une fois l’an, mais bien tous les jours de l’année.”

Les chefs des Eglises de Jérusalem, dans leur message de Pâques 2017 ont déclaré : “nous, patriarches et chefs des Eglises de Jérusalem, tous ensemble proclamons d’une seule voix la victoire triomphante de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ ressuscité d’entre les morts. Le message de Pâques, inauguré à Jérusalem et qui résonne à travers les siècles, sonne encore une fois à Jérusalem, la ville de la résurrection.”

S.B. TEOPHILE III
Patriarche grec-orthodoxe de Jérusalem
“Pour nous, la signification et le pouvoir de Pâques est la force de la Croix. La Croix qui a vaincu le pouvoir de la mort avec la résurrection de Notre Seigneur Jésus Christ. Et c’est la résurrection, l’espérance qu’elle nous porte, qui nous donne force et courage.”

P. FRANCESCO PATTON, ofm
Custode de Terre Sainte
“La signification de ces voeux est que nous tous partageons la même foi en Jésus Christ et dans la Sainte Trinité. C’est une manière à travers laquelle nous pouvons cultiver notre relation fraternelle avec les autres communautés chrétiennes. Dans le monde, il y a cette idée étrange que les chrétiens se disputent toujours... Mais ce n’est pas vrai. Ici, nous avons une relation bonne et fraternelle entre les différentes communautés. Il est très important que les populations locales, les chrétiens locaux, soient conscients du privilège qu’ils ont, parce qu’ils vivent dans les mêmes lieux dans lesquels notre Seigneur Jésus Christ a vécu et a donné sa vie pour nous.”

Une autre rencontre a eu lieu à la Custodie de Terre Sainte, où une délégation du Patriarcat grec-orthodoxe a présenté ses voeux au custode, le père Francesco Patton. Parmi les thèmes abordés, la collaboration entre les communautés chrétiennes pour continuer les travaux de restauration de l’édicule du Saint Sépulcre.


P. FRANCESCO PATTON, ofm
Custode de Terre Sainte
“C’est ma première fête de Pâques à Jérusalem et je comprends très bien combien il est important de célébrer ici, dans ces différents lieux, les mystères de notre foi, célébrer le mystère du Lavement des pieds de Jésus à ses disciples ici à Jérusalem, célébrer la dernière Cène, célébrer la Passion de Notre Seigneur Jésus Christ et célébrer dans le Saint Sépulcre sa victoire.”