21 février 2018

"Entrer dans le décor de ton film préféré ”, pèlerins en Terre Sainte

Plus de 100 participants italiens au voyage en Terre Sainte organisé par l'Opera Romana Pellegrinaggi. Marcher sur les traces de Jésus, entre histoire et présent.

Pèlerins

Loading the player...
Embed Code  

Pour demander une vidéo de qualité supérieure
Copy the code below and paste it into your blog or website.
<iframe width="640" height="360" src="https://www.cmc-terrasanta.org/embed/14430"></iframe>
Pour demander une vidéo de qualité supérieure
Veuillez envoyer un email à :
info@cmc-terrasanta.org

Objet: Demande de vidéo de qualité supérieure

Message :
Archives personnelles / promotion du CMC / TV Broadcasting

http://www.cmc-terrasanta.com/fr/video/pelerins-6/14430.html

Aucune partie de cette vidéo ne peut être éditée ou diffusée sans un accord conclu au préalable avec le Christian Media Center convenant des termes et conditions de l'édition et de la diffusion.
ALESSANDRA
Pèlerine - Diocèse d'Ozieri
« Être pèlerine en Terre Sainte, c'est entrer dans le décor de ton film préféré ».

Un décor monté pour la première fois il y a 2000 ans, mais qui revient chaque jour dans les couloirs de ta vie. Alessandra exprime ainsi le cœur de l'expérience dans les lieux de l'Évangile, quelques minutes avant d'entrer dans la grotte de la mangeoire à Bethléem.

ALESSANDRA
Pèlerine - Diocèse d'Ozieri
« C'est agréable de l'entendre pendant la messe, tout au long de l'année. Mais revivre les lieux racontés dans la Bible est une émotion unique et indescriptible. La seule façon de comprendre cette émotion est de revivre les lieux ».

Avec elle, 105 autres personnes de Sardaigne (Italie) ont participé au voyage en Terre Sainte organisé par l'Opera Romana Pellegrinaggi, animé par un désir et un espoir.

S.E. Mgr CORRADO MELIS
Diocèse d'Ozieri - Sardaigne
« Nous sommes venus ici en Terre Sainte parce que nous voulions renouveler notre foi, la foi que nous ont transmise les apôtres, mais aussi suivre les chemins que les apôtres, Jésus et Marie ont parcourus. Marcher physiquement sur cette terre est très important pour nous, pour renforcer notre foi et toutes les autres vertus que nous devons vivre au-delà de la foi ».

Le groupe de pèlerins a baissé la tête pour entrer par la porte de l'humilité dans la basilique de la Nativité à Bethléem, s'agenouiller dans la grotte de la Mangeoire et toucher les lieux où Jésus a vécu.

LOREDANA CHESSA
Pèlerine - Diocèse d'Ozieri
« L'émotion est très forte car c'est ici, à Bethléem, que toute l'histoire a commencé. Un enfant est né, un enfant qui a sauvé le monde et le sauve tous les jours ».

P. GIOVANNI BIALLO
Opera Romana Pellegrinaggi
« Dans ces lieux, la parole de l'évangile résonne encore et nous parle! Et elle parle d'une manière très spéciale, parce qu'écouter la parole du Seigneur dans ces lieux signifie voir l'Evangile. Et cette vision de l'évangile reste dans le cœur et produit l'expérience grande et forte que chaque chrétien peut faire dans sa vie après sa visite en Terre Sainte ».

Les pèlerins, qui ne cessent d'augmenter ces derniers mois, atteignant des chiffres records, ont l'occasion de connaître l'historicité des Évangiles, mais aussi de se souvenir des lieux de la révélation, d'expérimenter leur actualité.

PATRIZIA FUSARO
Pèlerine - Diocèse d'Ozieri
« De tout le pèlerinage, ce que je garderai le plus dans mon cœur sera le sentiment d'un Jésus que nous continuons à crucifier chaque jour, mais qui chaque jour continue à renaître dans nos cœurs ».

LOREDANA CHESSA
Pèlerine - Diocèse d'Ozieri
« Nous portons dans nos cœurs tous les problèmes, toutes les angoisses, toute l'histoire d'être mères ... Je suis ici avec ma famille, avec mon bébé ... Nous voulons une libération, une légèreté dans le cœur et ramener cette expérience dans notre pays, dans notre vie quotidienne ».

Ainsi la simple prière apprise de la grand-mère, catéchiste pendant 60 ans et qui est décédée il y a quelques mois, devient dialogue.

« Jésus fais que je sois bon comme toi! ».