25 septembre 2017

Une communauté des frères mineurs et conventuels inaugurée à Emmaüs

Dimanche 24 septembre, l'Église a célébré la solennité des saints Siméon et Cléophas, les disciples qui ont reconnu Jésus lorsqu’il rompit le pain à Emmaüs.

Liturgies

Loading the player...
Embed Code  

Pour demander une vidéo de qualité supérieure
Copy the code below and paste it into your blog or website.
<iframe width="640" height="360" src="https://www.cmc-terrasanta.org/embed/une-communaute-des-freres-mineurs-et-conventuels-inauguree-a-emmaus-13572"></iframe>
Pour demander une vidéo de qualité supérieure
Veuillez envoyer un email à :
info@cmc-terrasanta.org

Objet: Demande de vidéo de qualité supérieure

Message :
Archives personnelles / promotion du CMC / TV Broadcasting

http://www.cmc-terrasanta.com/fr/video/liturgies-4/une-communaute-des-freres-mineurs-et-conventuels-inauguree-a-emmaus-13572.html

Aucune partie de cette vidéo ne peut être éditée ou diffusée sans un accord conclu au préalable avec le Christian Media Center convenant des termes et conditions de l'édition et de la diffusion.
Dans la petite ville de onze kilomètres de Jérusalem, dont la population aujourd'hui est de prévalence musulmane, le custode de Terre Sainte, le père Francesco Patton, a célébré la messe à l'occasion de la fête des saints Siméon et Cléophas, les disciples d'Emmaüs.

Dans l'homélie, le custode a rappelé comment l’année 2017 est l’occasion pour les franciscains de célébrer les huit siècles écoulés depuis de leur arrivée en Terre Sainte ainsi que les 150 ans de leur présence à Emmaüs.

En outre, la messe a été l’occasion de fêterl’inauguration d'une nouvelle communauté au couvent d'Emmaüs formée de frères mineurs et conventuels.

Fr. SALEM YOUNES, ofm
Gardien de la basilique de la Manifestation de Jésus
« Comme l'a dit saint François, chaque frère est un cadeau du Seigneur! Les frères conventuels sont aussi nos frères, ils sont un don pour la maison d'Emmaüs. Nous vivons ensemble, nous réalisons un projet communautaire ensemble, nous essayons également de travailler ensemble pour faire revivre cette maison ! »

Fr. JULIO CESAR BUNADER, ofm
Vicaire général de l'Ordre des Frères Mineurs
«Cette fraternité aura pour but principal, en plus de la vie communautaire, l'accueil des frères de l’ordre, conventuels et mineurs, de nos frères, même aussi des capucins et de tous les frères qui souhaitent recevoir une formation permanente, qui souhaitent vivre une période prolongée, sereine, de formation franciscaine. »

Il y a exactement 500 ans, les franciscains se divisaient juridiquement en deux branches: les frères mineurs observants et les pères conventuels.
Spk2 - 00.00.33
Père JERZY NOREL, ofm conv.
Vicaire général de l'Ordre des Frères Mineurs Conventuels
« En ce centenaire, le cinquième dans la division, nous vivons un mouvement qui, au contraire, tend à l'unification. Nous tous, frères de la famille franciscaine, nous rêvons de lancer ensemble des projets communautaires ou des projets pastoraux pour le bien du peuple, pour le bien de l'Église, car ce n'est pas la division qui construit, mais l'unité, l'unification et la communion : telles sont les paroles qui nous guident pour cet anniversaire. »

Pour accueillir la nouvelle communauté, le couvent d'Emmaüs a été restauré et béni par le père Francesco Patton.

Fr. DENNIS VARGAS, ofm conv.
Ordre des petits frères conventuels
« Maintenant, nous reprenons ce voyage ensemble, nous essayons de sauver cette blessure du passé et tisser une communion entre nous, à partir de l'expérience des disciples d'Emmaüs qui ont croisé Jésus dans la rue tandis qu’ils marchaient ensemble; Nous voulons nous lancer sur le chemin de l'unité accompagnés du Seigneur. »

Un signe d'espérance pour la famille franciscaine et pour toute la Terre sainte, où existe une si grande pluralité culturelle et religieuse.

Fr. BERNARD THILAGARAJAH, ofm
Ordre des Frères Mineurs
« C’est un signe prophétique parce que Jésus veut que nous soyons tous un et ceci n’est pas seulement valable pour les franciscains, mais pour tout être humain ... (...) Je pense que nous avons besoin de valeurs humaines et l'unité est l'une des valeurs fondamentales de l'être humain. Le pape François n'a jamais manqué d'insister sur ce point. Aujourd'hui, saint François aurait fait la même chose. »

Cette matinée de célébrations s'est terminée par l'ouverture du Festival d’orguede Terre Sainte qui, dans les jours à venir, viendra réjouir également d'autres villes de Palestine, d'Israël et de Jordanie...

Le caractère vivant de cette Terre, sur laquelle Jésus continue à marcher avec ses disciples, reste toujours plus tangible.