31 janvier 2018

Les «Tombes des Prophètes» sur le Mont des Oliviers

Lieu d'enterrement depuis des millénaires pour les juifs, les chrétiens et les musulmans, la vallée de Josaphat est pleine de sépulcres. Nous avons visité la nécropole, cachée pour la plupart des gens, appelée «tombeaux des prophètes».

Archéologie, culture, art et autres religions

Loading the player...
Embed Code  

Pour demander une vidéo de qualité supérieure
Copy the code below and paste it into your blog or website.
<iframe width="640" height="360" src="https://www.cmc-terrasanta.org/embed/les-tombes-des-prophetes-sur-le-mont-des-oliviers-14303"></iframe>
Pour demander une vidéo de qualité supérieure
Veuillez envoyer un email à :
info@cmc-terrasanta.org

Objet: Demande de vidéo de qualité supérieure

Message :
Archives personnelles / promotion du CMC / TV Broadcasting

http://www.cmc-terrasanta.com/fr/video/archeologie-culture-art-et-autres-religions-8/les-tombes-des-prophetes-sur-le-mont-des-oliviers-14303.html

Aucune partie de cette vidéo ne peut être éditée ou diffusée sans un accord conclu au préalable avec le Christian Media Center convenant des termes et conditions de l'édition et de la diffusion.
«Que les nations se hâtent et montent dans la vallée de Josaphat, là je siègerai pour juger toutes les nations du voisinage».

Les pentes de la vallée du Cédron, ou vallée de Josaphat, comme l'a prophétisée Joël, sont remplies de sépulcres. Selon la tradition, ce sera cette vallée, de l'hébreu Jo shafat «le juge», à être le théâtre du Jugement dernier.

Fr. GIUSEPPE GAFFURINI
Guide spirituel des groupes de pèlerins
«Dès que vous commencez à descendre le Mont des Oliviers, cachée sur la gauche, vous trouvez la nécropole « Tombes des prophètes ». Il s'agit des 3 prophètes Aggée, Zacharie et Malachie. Aggée et Zacharie vécurent après la destruction du temple, lorsque le deuxième temple fut reconstruit, tandis que Malachie fit œuvre de pont, de charnière entre l'ancien et le nouveau testament».

Pour mieux comprendre cette nécropole, il est nécessaire de la situer dans la vaste zone de cimetières qui occupe toute la partie ouest du Mont des Oliviers.

Fr. GIUSEPPE GAFFURINI
Guide spirituel des groupes de pèlerins
«Le mont des Oliviers, appelé ainsi parce qu'il était couvert d'oliviers, a également été appelé par les rabbins « Mont de l'onction » parce qu'avec l'huile produite à partir des olives de cet endroit étaient oints les rois et les grands prêtres.
Cette montagne avant de devenir une zone de cimetière était pour les Juifs un lieu de prière, un lieu de procession et un lieu de rencontre. Ce sont les 3 manières dont Jésus lui-même utilisera cette montagne».

Un lieu très cher à la tradition rabbinique, à la tradition musulmane et à la vie de Jésus.
Comme aujourd'hui, la première communauté chrétienne a construit elle aussi des monastères dans cette région. Il est donc probable que cette nécropole, telle qu'elle se présente aujourd'hui, ait été un lieu de sépulture déjà aux alentours du IIIe - IVe siècle.

Fr. GIUSEPPE GAFFURINI
Guide spirituel des groupes de pèlerins
«A l'origine, cette nécropole remonte probablement au IIIe siècle avant Jésus-Christ, mais la configuration actuelle, au contraire, est une réfection de l'ère chrétienne: il y a deux demi-cercles concentriques de 36 tombes et cela évoque une tombe communautaire plutôt que familiale».

C'est sur cette montagne que Jésus, déjà ressuscité, fit sa dernière marche avec les siens, avant de monter au ciel. Pour cette raison, les premiers chrétiens considéraient l'enterrement dans ce lieu comme un privilège.

Fr. GIUSEPPE GAFFURINI
Guide spirituel des groupes de pèlerins
«Comme le Seigneur Jésus est monté au ciel du haut du Mont des Oliviers, et comme pour la tradition millénaire juive cette vallée sera la scène du Jugement dernier, nous ne devrions pas être surpris de la présence de cette nécropole».