10 août 2017

La communauté des « Fils de Marie » : prendre soin des préférés de Jésus

Nous nous sommes rendus dans la maison de retraite Beit Afram à Taybeh. Là nous avons découverts de véritables « anges gardiens » au service des personnes marginalisées par la société.

Actualité et évènements

Loading the player...
Embed Code  

Pour demander une vidéo de qualité supérieure
Copy the code below and paste it into your blog or website.
<iframe width="640" height="360" src="https://www.cmc-terrasanta.org/embed/la-communaute-des-fils-de-marie-prendre-soin-des-preferes-de-jesus-13514"></iframe>
Pour demander une vidéo de qualité supérieure
Veuillez envoyer un email à :
info@cmc-terrasanta.org

Objet: Demande de vidéo de qualité supérieure

Message :
Archives personnelles / promotion du CMC / TV Broadcasting

http://www.cmc-terrasanta.com/fr/video/actualite-et-evenements-1/la-communaute-des-fils-de-marie-prendre-soin-des-preferes-de-jesus-13514.html

Aucune partie de cette vidéo ne peut être éditée ou diffusée sans un accord conclu au préalable avec le Christian Media Center convenant des termes et conditions de l'édition et de la diffusion.
« Jésus partit pour la région proche du désert, dans la ville d’Éphraïm où Il séjourna avec ses disciples. » (Jn 11,54)

La ville mentionnée dans l'Evangile d'aujourd'hui est appelée Taybeh. Une ville à 30 kilomètres de Jérusalem, qui compte environ 1500 habitants. Il s’agit de la seule ville palestinienne entièrement chrétienne.

Et c’est ici aussi que la charité chrétienne devient tangible, incarnée de gestes concrets. On y trouve de véritables « anges gardiens », des personnes à la disposition de ceux qui sont marginalisés par la société.

La maison de retraite de Beit Afram abrite 25 personnes âgées de 75 à 97 ans. Propriété du Patriarcat latin de Jérusalem, elle est tenue par la communauté missionnaire brésilienne des Fils de Marie.

CÉSAR RIBEIRO
Physiothérapeute de la Communauté des « Fils de Marie »
« C’est justement notre charisme, en tant que « Fils de Marie » de soulager la souffrance humaine, accueillir tout type de souffrance humaine et moi, en tant que missionnaire mais aussi kinésithérapeute, j'ai la grande grâce de pouvoir soulager ceux qui en ont besoin. »

Au quotidien pour ces missionnaires, il s’agit de donner la douche des personnes âgées, de les nourrir, d’organiser pour eux des activités de loisirs... et le tout avec une différence importante : prendre soin d’eux avec le plus grand amour…tout en vivant et transmettant l'expérience de Dieu.

MÁRCIA MATOS
Communauté « Fils de Marie »
« Aimer ces personnes âgées fait partie de notre charisme. Notre fondatrice Erica dit que toutes les fois où nous aimons et nous parlons de Jésus à ceux qui ne le connaissent pas, nous remplissons notre mission. Nous vivons donc notre « vocation » ici avec beaucoup d'amour et beaucoup de joie. »

Helena, âgé de 84 ans, raconte en quelques mots ce qu’elle vit ici.

HELENA JABER
Hôte de la maison de la retraite
« Dieu merci, nous avons cette maison. Ici, ils nous offrent de bons soins et nous respectent. Ils nous aident en tout, sont gentils et prennent soin de notre hygiène. Nous ne pouvons pas rentrer à la maison parce que nous ne pourrions pas prendre soin de nous-mêmes. »

SPK1 - 00:00:00
Le respect et la gentillesse des Brésiliens sont les qualités qui touchent le plus…

HELENA JABER
Hôte de la maison de la retraite
« Nous demandons à Dieu de les bénir, eux et leurs familles. »

La maison fonctionne aussi grâce à la présence de bénévoles.

PÈRE WILLIAM MARIA MERCHA
Diocèse de Nîmes - France
« C’est pour moi un temps de service, de fraternité avec nos aînés de Terre Sainte, dans ce lieu qui fait partie de nos racines. En tant que chrétiens, nous sommes venus ici pour passer du temps avec eux, pour aider la communauté brésilienne, et aussi être aux côtés des « chrétiens de Terre Sainte. »

La langue arabe n’est certainement pas une barrière. Sourires et gestes sincères peuvent exprimer tous les mots.

CÉSAR RIBEIRO
Physiothérapeute de la Communauté des « Fils de Marie »
« Vous voyez (en eux) Jésus qui souffre et qui veut être guéri. Ils veulent être soignés, ils veulent trouver l'amour qu'ils n’ont pu recevoir de leurs familles. A cause du simple fait d'être âgés, ils pensent qu'ils ne sont pas importants. Mais, non ! Nous sommes là pour les aider et leur montrer qu'ils nous apportent aussi du réconfort, du soulagement et de la joie ! »