08 septembre 2017

La solennité de la Nativité de la Vierge Marie célébrée à Jérusalem

Aux côtés des missionnaires d’Afrique ou Pères blancs, les franciscains de la custodie de Terre Sainte ont célébré la solennité de la Nativité de la Vierge Marie dans l'église Sainte-Anne à Jérusalem.

Actualité et évènements

Loading the player...
Embed Code  

Pour demander une vidéo de qualité supérieure
Copy the code below and paste it into your blog or website.
<iframe width="640" height="360" src="https://www.cmc-terrasanta.org/embed/13546"></iframe>
Pour demander une vidéo de qualité supérieure
Veuillez envoyer un email à :
info@cmc-terrasanta.org

Objet: Demande de vidéo de qualité supérieure

Message :
Archives personnelles / promotion du CMC / TV Broadcasting

http://www.cmc-terrasanta.com/fr/video/actualite-et-evenements-1/13546.html

Aucune partie de cette vidéo ne peut être éditée ou diffusée sans un accord conclu au préalable avec le Christian Media Center convenant des termes et conditions de l'édition et de la diffusion.
L'église du monde célèbre la solennité de la naissance de la Vierge le 8 septembre.

Selon une tradition, racontée dans l'évangile apocryphe de saint Jacques, la Vierge naquit près du temple de Jérusalem.

P. ODILO CUGIL
Missionnaires d’Afrique (Pères Blancs)
« Cette tradition a été recueillie par l'Église et les chrétiens lorsqu’on leut permis de professer leur foi au IVe siècle, sous l'empereur Constantin. »

En 1192, suite à un décret délivré par le Sultan Saladin, l'endroit devint inaccessible aux chrétiens. Pour prier à l'intérieur, ces derniers y accédaient en réalité secrètement.

P. ODILO CUGIL
Missionnaires d’Afrique (Pères Blancs)
« Pour pouvoir entrer, les chrétiens devaient passer par cette fenêtre, qui était en réalité en une sorte de fissure de trois mètres de haut qui conduisait à la crypte. Ils passaient la nuit à prier et au petit matin, avant le lever du soleil, ils devaient disparaître parce que le site était propriété des musulmans. »

P. STEPHANE MILOVITCH, ofm
Chef du Bureau du patrimoine culturel de la Custodie de terre sainte
«Pendant des siècles, les frères venaient à cet endroit pour adorer le lieu de naissance de la Vierge Marie. Les Pères Blancs sont là depuis 150 ans, mais les frères sont venus avant. »

Par la suite, les franciscains obtinrent la permission de célébrer en ce lieu le jour où l'Église honore la solennité de la naissance de la Mère de Dieu.

Une tradition toujours conservée aujourd'hui. Le matin de la fête, les frères se sont rendus en procession au lieu où fut construite à l'époque des Croisés, l'Église dédiée à Sainte Anne, grand-mère de Jésus.

La messe a été présidée par le Père Stéphane Milovitch, franciscain de la Custodie de Terre Sainte, aux côtés des Frères et Pères Blancs gardiens de cette église depuis 1856.

Les franciscains et les fidèles présentsont marché en procession dans l’église en encensant la grotte où, selon la tradition, la Vierge est née.

Au cours de l'homélie, le père Teofilo Umba a rappelé que Marie est la Reine de la Paix et que nous devons nousdevenir des promoteurs de paix.

P. WANDER DE OLIVEIRA SOUZA, ofm
Missionnaire franciscain –Petit Cénacle
«Marie nous invite toujours à écouter, à garder dans notre cœur et à mettre en pratique la Parole de Dieu. Depuis sa conception, sa vie a été marquée par le mystère de Dieu qui vient à la rencontre de l'homme, de sa créature. Je souhaite que, chacun de vous, vous puissiez célébrer ce mystère pendant votre vie, accueillir la parole de Dieu, la discerner, la contempler dans votre cœur et porter des fruits dans votre vie quotidienne. »